Représenter les transidentités autrement

Mercredi 10h13, Skam S06

Tout d’abord, merci pour tous vos retours jusqu’à présent, sur twitter comme sur instagram.

Je souhaiterais réagir au clip de ce matin, Mercredi 10h13 (Skam S06E03), pas seulement par rapport à vos réactions mais parce qu’il y a des choses à dire.

On voulait que Max soit Max avant d’être trans, mais sa transidentité devait être explicite à l’écran (elle l’était un peu sur le compte instagram du personnage @lamifex). Ce n’est pas parce que l’acteur est trans que le rôle l’est aussi.

Son histoire avec Maya nécessitait une explication. Ce dialogue intervient à un moment où Lola est en train de s’intégrer doucement à la Mif, une famille de coeur.

La bonne formulation du dialogue était compliquée à trouver parce qu’on voulait montrer que Max est à l’aise avec le fait d’être out.

La saison étant du point de vue de Lola, on ne peut avoir toutes les interactions et toute l’histoire entre Maya et Max. Iels sont très bon·ne·s ami·e·s, suffisamment pour que Maya puisse mentionner la transidentité de Max à quelqu’un qui s’intègre au groupe.

Le processus de production de cette série est complexe. Toute l’équipe a travaillé au mieux dans un temps très limité. Ca a été le cas pour moi aussi. Je n’avais pas de visibilité sur l’ensemble de la saison. Mon intervention n’était que sur les scènes impliquant Max.

La représentation des transidentités en est encore à ses débuts en France (j’en ai notamment parlé dans un article spécifique). Vos réactions positives comme négatives sont très importantes, et j’espère mèneront à une représentation encore plus juste.

À ma connaissance, c’est la première fois en France qu’un consultant trans est impliqué dans le processus de création avant l’étape du casting. J’espère que l’initiative de Skam n’est qu’un début.

J’aime à penser que dans un futur (proche, je croise les doigts), plein d’autres séries auront plein d’autres personnages trans qui montreront la diversité de nos histoires, transidentités, transitions, etc.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *