Représenter les transidentités autrement

Espace presse

Vous pouvez nous contacter à l’adresse [email protected] ou plus directement aux adresses suivantes :

Nous pouvons intervenir sur les sujets suivants :

  • Choix d’un·e acteur·ice trans dans un rôle trans
  • Les représentations trans existantes en France
  • Le travail de consultant (expert: Gab Harrivelle)
  • Le travail d’analyse des représentations (expert: Charlie Fabre)
  • L’actualité des représentations trans (sortie d’un film, d’une série, création d’un projet, etc.)

Ou tout autre sujet abordé à travers nos articles.

Nous pouvons réaliser les interviews par téléphone ou visio, voir en physique si les conditions le permettent. Nous répondrons aux sollicitations dans la journée.

Communiqués de presse

Mentions de notre travail dans la presse

TELERAMA : Un annuaire en ligne pour “rendre les profils trans visibles dans le monde du cinéma” 

Par

« Notre démarche a deux objectifs : que les producteurs, réalisateurs et directeurs de castings voient ces profils et sachent qu’ils peuvent imaginer des histoires authentiques avec des personnes qui pourront les interpréter. Mais aussi que les personnes trans se rendent compte qu’il leur est possible de devenir acteur ou actrice. Nombreux sont ceux qui se brident, en se disant qu’ils ne trouveront jamais de travail, qu’il n’y a pas de rôle trans pour eux dans le cinéma français. Ou que lorsqu’il y en a, ils sont interprétés par des personnes cisgenres. Cela freine encore plus leur espoir d’entrer dans le milieu. »

TETU : Il existe désormais un annuaire d’acteurs et actrices trans et non-binaires en France 

Par

« « L’objectif plus global de Représentrans est d’améliorer les représentations trans en France, et c’est un des moyens d’action que nous mettons en place, détaille Gabriel Harrivelle. Mais il ne faut pas oublier que les enjeux des représentations ne se trouvent pas seulement devant la caméra mais aussi derrière. C’est pour ça que l’annuaire évoluera dans les mois à venir pour inclure des profils de réalisateur·ice·s, de scénaristes, d’auteur·ice·s, et à terme, de tous les métiers composant cette industrie ». »

LES INROCKS : Le collectif Représentrans lance un annuaire d’acteur·ice·s trans et non-binaires

Par

« “Cet annuaire est un outil mis à disposition des professionnel·le·s de l’industrie, pour que la représentation trans soit la plus diversifiée et la plus riche possible.” Voilà comment Gabriel Harrivelle, co-fondateur du collectif Représentrans, présente ce projet lancé ce mercredi 31 mars, qui marque également la journée internationale de la visibilité transgenre. »

SOROCINE : Lancement de l’annuaire d’acteur·ices trans et non-binaires francophones

Par Pauline Mallet

« « Avec Représentrans nous avons été invité à des avants-premières du film A Good Man. Nous avons pu échanger avec la réalisatrice et l’actrice principale. Il y a eu un véritable échange. Ce qui est fait est fait mais il faut éduquer, sensibiliser, pour qu’à l’avenir ce genre de films ne se fassent plus de la même façon » précise Charlie Fabre. Une démarche salutaire et dans la continuité de l’annuaire : « On offre un accompagnement aux talents qui s’inscrivent sur l’annuaire. En plus de mettre en ligne leurs profils, nous sommes directement et constamment, en contact avec eux. Si iels ressentent le besoin, sur un tournage, d’avoir un soutien, nous sommes là. Nous agissons en tant que consultant et relecteur. Les acteurices ne doivent pas, si iels n’ont pas envie, se charger de l’éducation sur le plateau et s’assurer que tout se passe bien. Iels peuvent rester concentrer sur leur travail » ajoute Charlie Fabre. »

CAUSETTE : Transidentité : un annuaire d’acteurs et d’actrices pour enrichir nos représentations à l’écran

Par

« Ce 31 mars, c’est la Journée internationale de la visibilité trans. C’est en ce jour que le collectif Représentrans a choisi de lancer un annuaire de comédien·nes transgenres, pour permettre une meilleure connection avec les professionnels du cinéma. »

MADMOIZELLE : Plus d’excuse pour ne pas embaucher des acteurs et actrices trans en France grâce à cet annuaire 

Par 

« Avoir de la place pour jouer une femme trans quand on est soi-même une actrice trans, c’est une nécessité. Mais avoir des opportunités de jouer n’importe quel rôle de femme, qu’elle soit cisgenre ou trans, c’est aussi un des objectifs de cette initiative !

Cet annuaire, c’est peut-être une chance de créer un cercle vertueux pour contrer l’absence et l’invisibilisation des comédiens et comédiennes trans, les faire connaître, et leur permettre de décrocher des rôles. »

MADMOIZELLE : Des personnes trans nous expliquent pourquoi le film « Un homme heureux » les inquiète

Par 

« Faire une comédie sur la transidentité dans la lignée de Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ? est-il la dernière fausse bonne idée du cinéma français ? »

ALLOCINE : Sohan Pague : « On a très peu de personnages trans dans les séries françaises »

« Interprète de Max depuis la saison 6 de Skam FranceSohan Pague revient en tant qu’un des personnages principaux dans la septième saison de la série pour ados, en cours de diffusion sur FranceTV Slash. À notre micro, l’acteur est revenu sur son arrivée dans la série, l’écriture et le tournage de la saison 7 et la transidentité abordée à travers son personnage dans ces nouveaux épisodes. »

EUROPE 1 : « Skam France » : Shirley Monsarrat et Sohan Pague dévoilent les secrets de la saison 7

« SERIELAND ENTRETIEN : Depuis quelques semaines, la nouvelle saison de « Skam », la série pour ado qui cartonne en ligne, est diffusée sur France.TV Slash. A cette occasion, Eva Roque reçoit la réalisatrice Shirley Monsarrat et l’un des acteurs principaux : Sohan Pague. Comment expliquer le succès de la série ? Pourquoi autant d’adolescents s’identifient-ils aux personnages de « Skam » ? Comment la série met-elle en scène des sujets de société contemporains avec réalisme et subtilité ? Ils vous dévoilent les coulisses de la série événement. »

LE PARISIEN : «Skam», saison 7 : comment la série pour ados a trouvé sa nouvelle voie

« Elles étaient attendues au tournant. La réalisatrice Shirley Monsarrat et la scénariste Deborah Hassoun ont repris les manettes de « Skam France » après le départ du réalisateur des six premières saisons, David Hourrègue, et du directeur de collection depuis la saison 3, Niels Rahou. »