Représenter les transidentités autrement

La question de la représentation trans en France

Tout d’abord, qu’est-ce que la représentation ?

Il s’agit de rendre visible ce qui est absent. Absent et non pas inexistant. La nuance est importante car les personnes LGBTQI+ existent depuis des siècles, qu’elles utilisent ces termes ou non. Les représentations visent à rendre visible au plus grand nombre les personnes qui ne sont pas présentes ou trop peu dans les médias

À quoi ça sert ?

Les sexualités, les transidentités, les genres, les transitions de genre, malgré les définitions que l’on peut trouver dans les dictionnaires, ce ne sont pas des vécus et des expériences qui peuvent être compris·e·s totalement.

L’objectif des représentations n’est donc pas de faire comprendre nos vécus mais….

Les objectifs de la représentation

1. Rendre visible les personnes LQBTQI+ et la diversité de leur existence

2. Donner aux personnes LGBTQI+ l’occasion de se voir au petit comme au grand écran

3. Banaliser l’existence des personnes LGBTQI+ pour une meilleure acceptation par la société

POURQUOI toujours plus de LGBTQI+ à la télévision ?

La télévision, et les médias au plus large, sont désormais des institutions. On peut attendre d’elles qu’elles aient un objectif de pédagogie.

Tout art n’a pas vocation à être pédagogique mais si la représentation d’une certaine minorité est au cœur d’une fiction, il est alors important de se poser la question du contexte dans lequel elle s’inscrit.

le cercle vicieux des représentations

Notre imaginaire se nourrit de ce qu’il voit. Or, jusqu’à présent, les représentations des transidentités, par exemple, se sont enfermées dans une psychiatrisation, une dramatisation, et/ou une sexualisation des personnages, sans consulter les personnes concernées.

Notre imaginaire, nourri de ces représentations, les reproduira tant qu’elles ne seront pas remises en question.

l’évolution des représentations

Les représentations des transidentités ont d’abord été centrées sur l’extraordinaire (« 1ère femme trans opérée ! ») puis le spectacle (Coccinelle, Bambi). Dans la fiction, les personnes trans sont victimes ou coupables, rarement personnages principaux.

Depuis 2017 en France, on peut observer un intérêt pour des représentations qui tentent d’être plus justes. Comme vous pouvez le voir dans mon article sur la représentation trans en France.

Quelques personnages trans (francophones)

Max dans SKAM (FranceTVSlash) > Sohan Pague, acteur trans

Elijah dans Les Engagés (FranceTVSlash) > Adrian de la Vega, acteur trans

Antoine dans Plus Belle La Vie (France 2) > Rôle guest joué par Jonas Ben-Ahmed, acteur trans

Sam dans Mytho (Arte/Netflix)

Morgane dans Demain Nous Appartient (TF1)

Louise dans Louis(e) (TF1)

Lola dans Lola Vers la Mer (film) > Mya Bollaers, actrice trans

À venir

Il ou Elle, un téléfilm TF1 (rentrée 2020) > Actrice trans

Ici tout commence, série TF1 spin-off de Demain nous appartient (rentrée 2020)

Résultats de l’enquête #ActoraTrans qui seront publié ici, sur representrans.fr.

A Good Man, un film de Marie-Castille, Mention-Schaar (3 mars 2021)


Publication instagram à partager

https://www.instagram.com/p/CDyO-CCCbEQ/
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *